Chargement de la page
Logo de D.E.S is it, association de défense des victimes du diéthylstilbestrol

Qu'est-ce que le D.E.S ?

Présentation du diéthylstilbestrol

Divers noms existent pour le diéthylstilbestrol, mais l'abréviation la plus répandue est « D.E.S », c'est pourquoi nous l'employons souvent sur le site.

Le diéthylstilbestrol est l'hormone de synthèse la plus connue. Elle a été synthétisée en 1938 par E.C Dodds. En savoir plus sur sa synthèse.

 

Molécule de Diéthylstilbestrol / Distilbène - Rejoignez DES is it, association de défense des victimes du Distilbène
Molécule 3D du diethylstilbestrol
Formule brute : C18H2002
Synonymes : DES; Stilboestrol; Stilbestrol

 

Le diéthylstilbestrol se présente sous forme d'une poudre blanche inodore formée de cristaux incolores1.

Il est fusible entre 169°C et 172°C, pratiquement insoluble dans l'eau et le chloroforme, soluble dans l'éthanol, le méthanol, le benzène, l'éther de pétrole léger, le chloroéthane, l'acétone, et l'hydroxyde de potassium, et très soluble dans les huiles et les graisses.

 

Exemple de poudre blanche à laquelle le Diéthylstilbestrol ressemble -  Rejoignez DES is it, association de défense des victimes du Distilbène

 

Si le diéthylstilbestrol est l'hormone de synthèse la plus connue, ce n'est pas la première à avoir été synthétisée et a avoir été administrée aux femmes enceintes.

Le paroxypropione a été synthétisé en 1902, mais ses propriétés antigonadotropes n'ont été découvertes qu'en 1951.

Il a été commercialisé en France par les laboratoires Laroche-Navarron sous le nom de Frénantol® à partir de 1953, et, s'il était essentiellement prescrit pour traiter les problèmes associés à l'hyperthyroïdie, il a aussi été prescrit dans le cadre des avortements tardifs par hyperlutéinisme2. Il n'avait cependant pas une activité œstrogénique très forte et a été commercialisé peu de temps, contrairement au diéthylstilbestrol.

Nous ne savons pas qu'elles ont pu être ses conséquences mais, ce que nous pouvons dire, c'est que le paroxypropione est un précurseur chimique dans la synthèse du diéthylstilbestrol et du dienœstrol.

 

boite de Frenantol (paroxypropione) Laboratoires Laroche-Navarron -  Rejoignez DES is it, association de défense des victimes du Distilbène
Boite de Frénantol® 5mgr
Laboratoires Laroche Navarron

Exploitation du diéthylstilbestrol

Son inventeur n'ayant pas déposé de brevet, le diéthylstilbestrol a été produit par différents laboratoires, et commercialisé en France et dans d'autres pays sous différents noms (Stilbœstrol-Borne®, Distilbène® et Furostilbœstrol® en France) et sous différentes formes (comprimés, ovules, suppositoires, implants...).

D'autres œstrogènes synthétiques apparentés au diéthylstilbestrol ont été commercialisés dans le même temps, notamment le dienœstrol et le hexœstrol.

 

Exemples de boites de médicaments

Boite de Distilbène® 1mgr bleue ouverte par les laboratoires M Borne - Affaire distilbène - Scandale sanitaire - DES is it, association de défense des victimes du Distilbène
Boite de Distilbène® 1mgr - Laboratoires M Borne

 

Boite de Distilbène® 5mgr bleue ouverte par les laboratoires M Borne - Affaire distilbène - Rejoignez l'association de défense des victimes du DES
Boite de Distilbène® 5mgr - Laboratoires M Borne

 

Boîte de médicament Cycladiène®, un œstrogène de synthèse similaire au Distilbène®, recto - DES is it, association de défense des victimes du Distilbène Boîte de médicament Cycladiène, un oestrogène de synthèse, verso - DES is it, association de défense des victimes du Distilbène
Boite de Cycladiène® 5mgr
Tube de 20 comprimés de diènœstrol
Les laboratoires Bruneau et C

 

Exemples de publicités qui étaient envoyées aux médecins

Ménaupose orageuse - Buvard publicitaire du laboratoire pharmaceutique Fraysse, recto - DES is it, association de défense des victimes du Distilbène

 

Ménaupose orageuse - Publicité du laboratoire pharmaceutique Fraysse, verso - DES is it, association de défense des victimes du Distilbène
Buvard édité par les laboratoires pharmaceutiques FRAYSSE
Illustration Albert DUBOUT

Le diéthylstilbestrol : un œstrogène de synthèse

Dans le corps, il y a trois œstrogènes naturels importants :

  1. l'œstrone ou estrone (E1)

  2. l'œstradiol ou estradiol (E2)

  3. l'œstriol ou estriol (E3)

Ils sont présents chez la femme et chez l'homme, en quantités différentes.

 

Structure de l'estrone
Structure de l'œstrone
Structure de l'estradiol
Structure de l'œstradiol
Structure de l'estriol
Structure de l'œstriol

 

Les œstrogènes naturels possèdent, comme tous les stéroïdes, un noyau stérol.

Bien qu'elles puissent mimer leurs effets, en se liant à certains récepteurs hormonaux, les hormones de synthèse n'ont rien à voir avec les substances naturelles produites par le corps humain. Ces substances chimiques sont étrangères à notre signalisation hormonales, et provoquent des modifications de balisage.

 

Le diéthylstilbestrol est un œstrogène de synthèse et ne possède pas de noyau sterol : c'est un œstrogène non-stéroïdien.

 

Noyau sterol
Noyau sterol
Structure du diethylstilestrol, un œstrogène non-stéroïdien - Rejoignez l'association de défense des victimes du Distilbène
Structure du diethylstilestrol

 

Les œstrogènes non-stéroïdien sont tératogènes, du grec terasteratos, « monstre » et genos, « origine » soit, littéralement,  « qui engendre des monstres ».

Une substance dite tératogène est nuisible, car susceptible de perturber le développement embryonnaire et provoquer des malformations fœtales chez les enfants dont la mère a été traitée pendant la grossesse.

 

human fetus and dna medical concept graphic and scientific background - effet transgénérationnel du distilbène - association D.E.S is it, défense des victimes

Liste des œstrogènes synthétiques non-stéroïdiens identiques et similaires au diéthylstilbestrol qui ont été prescrits3

Œstrogènes non-stéroïdiens

Benzestrol Fonatol Restrol
Chlorotrianisene Gynben Stil-Rol
Comestrol Gyneben Stibale
Cyren A. Hexestrol Stilbestrol
Cyren B. Hexoestrol Stilbestronate
Delvinal Hi-Bestrol Stilbetin
DES Menocrin Stilbinol
DesPlex Meprane Stilboestroform
Dibestil Mestilbol Stilboestrol
Diestryl Methallenestril Stilboestrol DP
Dienestrol Microest Stilestrate
Dienoestrol Mikarol Stilpalmitate
Diethylstilbestrol Dipalmitate Mikarol forti Stilphostrol
Diethylstilbestrol Diphosphate Milestrol Stilronate
Diethylstilbestrol Dipropionate Monomestrol Stilrone
Diethylstilbenediol Neo-Oestranol I Stils
Digestil Neo-Oestranol II Synestrin
Domestrol Nulabort Synestrol
Estilben Oestrogenine Synthoestrin
Estrobene Oestromenin Tace
Estrobene DP Palestrol D. Vallestril
Estrosyn Palestrol Willestrol

Combinaisons œstrogènes non-stéroïdiens et androgènes

Amperone Metystil Tylandril
Di-Erone Teserene Tylostrerone
Estran    

Combinaisons œstrogènes non-stéroïdiens et progestérone

  • Progravidium

Crème vaginale / suppositoires avec des œstrogènes non-stéroïdiens

  • AVC Cream with Dienestrol
  • Dienestrol Cream

Indications du diéthylstilbestrol

Entre 1948 et 1980

En médecine humaine

Le diéthylstilbestrol a été prescrit dans des indications thérapeutiques nombreuses et variées :

  • Prévenir les fausses-couches et les naissances prématurées jusqu'en 1977 ;
  • Diabète gestationnel4 ;
  • Inhibition de la lactation (suppression artificielle la montée de lait, dès l'accouchement) - Distilbène® (diéthylstilbestrol) ou Cycladiène® (hexadiène), associés éventuellement à des androgènes, jusqu'en 19805 ;
  • Hypogalactie (insuffisance de la sécrétion de lait lors de l'allaitement) ;
  • Traiter une carence en œstrogènes ;
  • En cas d’aménorrhée (dès 16 ans) ;
  • Pour soulager les règles douloureuses et les dysménorrhée (crampes menstruelles) ;
  • Traiter les ménorragies gynécologiques ;
  • Vaginite (inflammation du vagin) ;
  • Hypoplasie mammaire (volume de seins insuffisamment développés) ;
  • Ptôse mammaire (seins affaissés) ;
  • Cancer du sein ;
  • Traiter les symptômes de la pré-ménopause et de la ménopause, tels que les migraines, les insomnies, les bouffées de chaleur, l’insuffisance veineuse, l’eczéma, l’ostéoporose, les rhumatismes ou encore le prurit vulvaire (démangeaison de la vulve) ;
  • Troubles de la puberté, acné7 ;
  • Infantilisme génital (sous-développement des organes génitaux) ;
  • Psychoses ;

Le Distilbène se vendant également au marché noir9, de manière anecdotique, des personnes transgenres s'en sont procuré et en ont consommé sans aucun contrôle médical8;

Il aurait également été prescrit comme anabolisant chez les sportifs9 ;

À l'étranger, il a été prescrit pour inhiber la croissance des filles qui risquaient de devenir « trop grandes »10.

Monographie du dictionnaire Vidal 37e édition concernant le diéthylstilbestrol Distilbène en 1961
Monographie du dictionnaire Vidal 37e édition concernant le diéthylstilbestrol en 1961.
Source : Le diéthylstilbestrol : Mise au point des connaissances en 2002

En médecine vétérinaire

Qui n'a pas entendu parler du scandale du veau aux hormones ? 

Dès les années 194711, des stimulateurs de croissance hormonaux, tel que le diéthylstilbestrol, ont été administrés aux animaux destinés à la boucherie. L'objectif est alors clair : les engraisser. En effet, les propriétés anabolisantes du diéthylstilbestrol permettaient d'augmenter leur croissance, en favorisant la rétention d'eau dans les muscles.

Plus de viande, plus de profits.

Le scandale n'ayant éclaté qu'au début des années 1980, beaucoup de personnes en ont consommé à leur insu.

L'emploi d'oestrogènes de synthèse représentait une fraude car l'on peut supposer que le consommateur qui achètait une viande ne l'aurait pas achetée s'il avait su qu'elle en contenait, d'autant qu'aucune étude scientifique n’avait été menée pour évaluer les conséquences sur la santé des consommateurs.

L'on a tous tristement su par la suite les effets néfastes de la consommation de viande aux hormones sur la santé.

Instrument d'implantation pour la caponisation (processus de transformation d'un jeune coq en chapon) chimique des volailles. Pour une utilisation avec Hexoestrol® dosé à 15mg  - DES is it, association de défense des victimes du Distilbène
Instrument d'implantation pour la caponisation (processus de transformation d'un jeune coq en chapon) chimique des volailles.
Pour une utilisation avec Hexoestrol® dosé à 15mg.

Aujourdhui

À l'étranger, dans des pays comme la Chine ou la Thaïlande, il semble facile de s'en procurer. On le retrouve par exemple proposé aux sportifs comme anabolisant12.

Aux États-Unis, et dans d'autres pays, il est prescrit à usage vétérinaire pour traiter l'incontinence urinaire chez les chien et les chats, et l'hyperplasie bénigne de la prostate chez le chien13.

En France et à l'étranger, il est toujours utilisé pour lutter contre certains cancers de la prostate chez l'homme. En France, c'est désormais sa seule indication ; en plus d'être mal toléré, il n’apporte pas d’amélioration dans la prise en charge du cancer de la prostate14.

Mode d'action du diéthylstilbestrol

Le diéthylstilbestrol a une activité œstrogénique similaire à celle de l'estrone, mais supérieure à celle de l'estrone : 0,3 mg de diéthylstilbestrol a le même effet que 1 mg d’estrone.

Le diéthylstilbestrol a été prescrit précisément pour cette activité œstrogénique très forte.

Par conséquent, parmi les symptômes d'une exposition au D.E.S, l'on peut retrouver ceux d'une hyperœstrogénie : puberté précoce, syndrome prémenstruel (SPM), endométriose, risques de développer des tumeurs oestrogénodépendantes bénignes ou malignes...

Des niveaux d’œstrogènes élevés sont impliqués dans l’obésité abdominale et certains cancers. Étant liposoble, le diéthylstilbestrol peut s’accumuler dans les tissus adipeux. Le diéthylstilbestrol possède donc une action obésogène15.

Le diéthylstilbestrol fait partie des substances pouvant passer la barrière placentaire. De ce fait, le Distilbène® (médicament contenant du diéthylstilbestrol) ingéré par les femmes enceintes les a non seulement empoisoné, mais a aussi directement empoisoné l'enfant qu'elles portaient, et tout autant empoisonné les futurs enfants de cet enfant car ses cellules germinales ont également été exposées au médicament.

C'est ce que notre association nomme tristement « l'effet Matriochka du D.E.S ».

Ainsi, c'est bien trois générations qui ont subit une exposition directe au diéthylstilbestrol. C'est pour cette raison que l'on retrouve, par exemple, des malformations de la sphère uro-génitale chez ces trois générations.

Les gonades constituent une cible vulnérable pour les perturbateurs endocriniens, que représente le diéthylstilbestrol, ainsi l'on retrouve chez les personnes exposées in utero, des anomalies de la différenciation sexuelle (ambiguïté sexuelle, pseudohermaphrodisme, anomalie de la sécrétion de testostérone, hypersécrétion d'androgènes...).

Photo représentant un couple obèse, illustrant l'action obésogène du diéthylstilbestrol DES Distilbène

Le diéthylstilbestrol : modèle de perturbateur endocrinien

Le diéthylstilbestrol, commes les autres stilbènes, est cancérigène et génotoxique tant chez les animaux que chez l'homme.

C'est un perturbateur endocrinien. Les perturbateurs endocriniens agiraient en altérant les mécanismes d'action des hormones, et donc le fonctionnement normal de l'organisme.

Le diéthylstilbestrol crée, chez les descendants des femmes l'ayant ingéré, des effets secondaires iatrogènes (du grec ancien ἰατρός, « médecin », et γένεσις, « origine », signifiant littéralement « provoqué par le médecin »).

L’on sait maintenant qu'une exposition prénatale aux perturbateurs endocriniens est susceptible d'interagir avec le neurodévéloppement, augmentant ainsi le risque pour la descendance de développer des troubles psychiatriques.

D.E.S is it réclame que le diéthylstilbestrol soit définitivement interdit, pour quelque usage que ce soit, humain ou animal, en France et dans le monde entier, afin d'assurer la préservation de la reproduction humaine : fondement même de la vie.

 

The international pictogram for chemicals that are sensitising, mutagenic, carcinogenic or toxic to reproduction. Rejoignez l'association française de défense des victimes du distilbène, un perturbateur endocrinien très toxique

Sources :

Le diethylstilboestrol – Recherche dans les péparations injectables et dans les carcasses de veau – Thèse de Jean-Michel Baronnie ; Le stilboestrol  Actualités Médicales n°4

2 Laboratoires Laroche-Navarron - Fiche n°6 Frénantol - Les avortements spontanés à répétition, Avril 1953.

Diethylstilbestrol – New perspectives, Davd A. Edelman

Questions and Answers about DES Exposure Before Birth – National Cancer Institute (U.S.)

Ostétrique  DCEM & Sages Femmes, de P. Lopes

Fabrice Rivollier. Exposition prénatale aux perturbateurs endocriniens et risque sur le neuro développement : étude de fratries exposées au diéthylstilbestrol. Médecine humaine et pathologie. 2015.

Perrine Planchon. Les perturbateurs endocriniens dans les produits de santé. Sciences pharmaceutiques. 2014. ffdumas-01081489f

8 L'Obs, par Nathalie Bensahel. Marie-Pierre : "J'ai longtemps été blâmée, humiliée". 2015.

9 Dane Morin-Delacroix. L'affaire Distilbène ou Mutilations sur ordonnances. Éditions Edilivre.

10 DES Centrum  Groeiremming bij DES ?

11 Nora Cesbron - Les SARMs (Selective Androgen Receptor Modulators) : une nouvelle famille d'agents anabolisants. Etude des effets zootechniques associés et développement de stratégies analytiques visant la mise en évidence de leur utilisation chez le jeune bovin. 07 juin 2017.

12 Wuhan Demeikai Biotechnology Co., Ltd; Hongkong XinRunde Chemical Co., Ltd.

13 Dr. Barbara Forney, veterinary practitioner in Chester County, Pennsylvania. Diethylstilbestrol (DES) for dogs; Stilbestrol Tablets 0.5mg drugs.com; PetCoach, Diethylstilbestrol.

14 Haute Autorité de Santé. DISTILBENE (diéthylstilbestrol), hormones AVIS SUR LES MÉDICAMENTS. Mis en ligne le 13 mai 2016.

15 Newbold RR1, Padilla-Banks E, Jefferson WN Environmental estrogens and obesity; Darbre, P.D. Curr Obes Rep (2017) 6: 18. Endocrine Disruptors and Obesity